JCDecaux: jamais assez de haine!


Dans la nuit du 19 au 20 mai, 453 Vélibs ont eu leurs pneus crevés dans plusieurs arrondissements de Paris. Idem pour 5 utilitaires et 3 camions de la mairie. Cette attaque ne représente qu'une goutte d'eau dans les 8000 dégradations qu'ils subissent en moyenne par an.
Le matin du 18, 10 personnes ont été arrétées dans le 7ème arrondissement pour dégradations de Vélibs. Cela nous met encore plus la rage, tout comme l'exploitation qu'exerce JCDecaux sur les prisonniers ainsi que l'esclavage des mineurs qui est désormais de notoriété publique.
JCDecaux est présent partout en France. A Lyon avec Vélo'v, Besançon avec Vélocité, Marseille avec Le vélo, Toulouse avec Vélôtoulouse, Mulhouse avec Vélocité, Rouen avec Cy'clic, Amiens avec Velam, Nantes avec Bicloo, Nancy avec Vélosten'lib, Cergy-Pontoise avec Vélo2 et Créteil avec Cristelib ainsi que partout avec les panneaux publicitaires et le mobilier urbain (Abri-bus, etc). Tout le monde peut donc leur témoigner son aversion à chaque coin de rue.
A bas JCDecaux, les mairies et tous les enfermeurs!

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada